Liv - COMPAGNIE BOUCHE BEE
23027
page-template-default,page,page-id-23027,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.4,vertical_menu_enabled,paspartu_enabled,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
Arrow
Arrow
Slider

Liv

Création 2016 – Tout Public – Durée 60′

 

Liv c’est le prénom d’une jeune fille, notre héroïne.
La fille Liv est comme le verbe, ardente et bancale.

« Depuis que je suis petite, j’ai le pouvoir de m’absenter de moi-même. Quitter ma vie comme on quitte une pièce en passant la porte. La vie, elle, continue de se dérouler pendant ce temps. Mais sans moi. Sans moi, active, dedans. »

Liv a un pouvoir, celui de disparaître. Régulièrement, elle s’efface du paysage et ne peut plus agir. Mais ce qui est un jeu quand elle est enfant devient un piège à mesure qu’elle grandit.
A l’approche de l’adolescence, son pouvoir la heurte et la submerge, Liv est incapable de contrôler ses absences. Aujourd’hui aux portes de sa vie de jeune femme, Liv bouillonne en dedans et entend bien habiter son temps. Tout son temps.

Pouvoir mystérieux ou pathologie ? Ce n’est qu’un tremplin pour aborder la question de l’identité, de sa construction et de cette difficulté qu’on éprouve à s’engager quand on grandit. Un détour pour parler de cette paralysie qui dévore parfois l’adolescence. Anne Contensou porte là une exigence scénique et esthétique, visuelle et sonore au service de la langue.

DISTRIBUTION

Texte Anne Contensou

Ecriture et mise en scène Anne Contensou

Scénographie et création lumière Xavier Baron
Création sonore Mikael Plunian
Assistanat création sonore Loan Liveset
Théme d’Ulysse (musique et chant) Zun Alak

Régie son  Thomas Roulleau Gallais
Régie lumière  Maiwenn Cozic

Avec Fannie Linéros

 

Crédit photos Jef Rabillon

 

Production déléguée  Cie Bouche Bée
Coproduction Le Sillon – Clermont l’Hérault – Scène Conventionnée pour le théâtre dans l’espace public, Le Strapontin – Pont-Scorff – Scène Conventionnée pour les arts de la parole, la DRAC Bretagne et le Conseil Général du Morbihan dans le cadre d’une résidence en milieu scolaire.
Soutiens Confluences – Paris/Arcadi Ile de France

 

Zun Alak, talentueux musicien français exilé à New York, a composé la musique originale de LIV. Pour découvrir son impressionnante discographie, que ce soit sous le nom Zun Alak, Carbonic, SunMoon ou Black Fungus, c’est par ici.

Avec les publics : LIV au collège

Clichés souvenirs de notre passage au collège Olympes de Gouges à Noisy Le Sec, où nous venons de jouer une forme adaptée de notre dernier spectacle Liv dans le cadre de notre résidence triennale au Théâtre des Bergeries de Noisy le Sec.
Tous les élèves de 5ème du collège ont ainsi pu découvrir ce spectacle dans les murs de leur collège, dans une forme que nous avons adaptée pour être spécialement jouée en dehors des théâtres. Une expérience théâtrale forte pour eux comme pour nous, avec des échanges drôles et profonds après chaque représentation !

 

« La semaine dernière, avec la compagnie Bouche Bée nous avons investi, en toute discrétion, le temps de quelques jours, un collège de Noisy-le-Sec…

Pour cette occupation inédite, la salle polyvalente a été réquisitionnée. Volets fermés, fenêtres occultées… Spéculations chez les collégiens ! En réalité, la salle polyvalente se transformait peu à peu en salle de spectacle.  À l’occasion de 3 représentations exceptionnelles, LIV venait se jouer chez eux, pour eux ! (6 classes concernées)
Liv, une jeune fille pas tout à fait comme les autres se confie. Son histoire est étonnante.  Il lui arrive de se déconnecter du réel. Absente physiquement, elle n’en reste pas moins consciente : depuis cet « autre monde » sans images, elle entend tout et décrypte grâce aux sons le réel dont elle est absente. Elle s’interroge, tente de remettre les pièces du puzzle de sa vie dans le bon ordre…  Face aux élèves, une comédienne conte ainsi l’histoire de Liv, de l’école primaire à l’aube de l’âge adulte.
Une fois la représentation terminée, une discussion s’amorce entre les élèves, Fannie la comédienne et Anne la metteure en scène. Les questions fusent alors : « Qu’en est-il de Liv, contrôle-t-elle ses absences ? », « Est-ce une maladie ou un pouvoir ? », « Et que devient le frère ? », « Et Ulysse ? »…

Témoignage fictionnel à la frontière du fantastique, LIV reste pourtant parfaitement en prise avec les questionnements d’identité et d’affirmation de soi qui touchent particulièrement les jeunes…


 

Un moment hors du temps, poétique, servi par un très beau travail du son et de la lumière ! »

Blog du théâtre des Bergeries