SUR MOI LE TEMPS - COMPAGNIE BOUCHE BEE
23526
page-template-default,page,page-id-23526,page-child,parent-pageid-22082,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.4,vertical_menu_enabled,paspartu_enabled,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive

SUR MOI LE TEMPS

A VENIR _ CREATION 2022

Florian, adulte, joue au théâtre et joue aux jeux vidéo.

Florian a reçu sa première console de son père lorsqu’il était enfant.

Ensemble, ils jouaient à un jeu de course automobile.

Un jour, le père de Florian meurt.

Quelques années plus tard, Florian, pré-adolescent, retrouve la vieille console de son enfance.

Quand Florian la rallume, il découvre stupéfait le « ghost » généré automatiquement par le jeu, fantôme de la voiture qui a remporté le meilleur chrono de toutes les parties, fantôme d’un bolide alors piloté par son père.

Dès lors, Florian ne décroche plus de sa console et enchaine les parties avec son père « revenant ». Cette silhouette translucide guidera ses nouvelles courses…

Mais qu’arrivera-t-il s’il la dépasse ?

Une nouvelle pièce à l’attention de la jeunesse

Un spectacle destiné aux adolescents, accessible à partir de 9 ans.

 » En tant que metteuse en scène et en tant qu’autrice, j’aime questionner les liens entre la fiction et le réel : c’est lorsqu’il s’autorise à explorer cette frontière qu’à mon sens l’individu se construit vraiment. Parce qu’il peut rêver, se projeter et trouver l’élan pour aller au monde. J’aime approcher cet endroit d’où surgit la créativité, l’imagination. C’est cet endroit très secret et très intime que je souhaite aborder à travers cette nouvelle création pour la jeunesse. Pour cela, je me saisis d’un territoire passionnant qu’est le jeu vidéo.

Il ne s’agit pas pour autant d’une pièce à thème « sur » les jeux vidéo. Je me donne plutôt comme principe d’accueillir cet univers au sein du récit et de le relier à une thématique qui m’est chère : la construction de soi, dans l’espace intime et dans la sphère sociale.

Pour ce nouveau spectacle, je souhaite travailler avec un Florian Guichard, dont l’expérience personnelle va étroitement inspirer la pièce. C’est en tant qu’acteur et que gamer, qu’il se présente devant le public et lui raconte son histoire. Nous partirons de cette intimité et de ce réel presque documentaire pour peu à peu plonger dans un récit autobiographique… mêlé de fiction. Ce jeu sur le vrai/faux est depuis longtemps un terrain d’expérimentation que j’adore et je trouve qu’il sied tout particulièrement à ce champ du jeu vidéo : l’individu et l’avatar peu à peu se mêlent et se confondent. »

 

 

Anne Contensou

DISTRIBUTION

Conception, écriture, mise en scène  Anne Contensou

Assistanat à la mise en scène  Ophélie Marsaud

Interprétation  Florian Guichard et un.e second.e interprète (distribution en cours)

Création sonore  Mikaël Plunian

Création lumière  En cours

Scénographie Estelle Gautier

Régie Générale Julien Coquet

 

MENTIONS

Production Cie Bouche Bée

Coproduction  DSN – Dieppe Scène Nationale (76), Très Tôt Théâtre – Quimper (29), Théâtre des Sources – Fontenay-aux-Roses (92), la scène nationale d’Angoulême (16), le GrandT – Nantes (44) et le Réseau PJP49 (Le Quai CDN – Angers / THV- St-Barthélémy-d ’Anjou/ Villages en Scène – Communauté de communes Loire Layon Aubance/ Théâtre des Dames – Les Ponts de Cé / Théâtre le Pax –Tiercé / Théâtre Le Dôme – Saumur Val-de-Loire / Théâtre Philippe Noiret – Doué-en-Anjou / Le Cargo –Segré / Espace Culturel Léopold Sédar Senghor – Le May-sur-Evre / Saison jeune public de l’Entente-Vallée – Beaufort-en-Anjou / PadLOBA – Angers / Scènes de Pays – Mauges communauté/Saison Culturelle – Commune de Loire -Authion.
Avec le soutien du Théâtre des Bergeries – Noisy-le-Sec (93) et du Théâtre Madeleine Renaud –Taverny (95)

Avec le soutien de la Région Ile-de-France dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle.